Que ce soit dans les villages ou dans les fermes, les murs sont constitués d’une double paroi de galets ronds liés à la chaux, et d’un toit d’ardoises taillées à la main. Les ouvertures sont entourées de marbre gris des Pyrénées.

Cette technique des « galets ronds » a valu bien des malheurs à nos maisons lors du séisme D’Arette le 13 Août 1967, ce qui explique la disparition d’un grand nombre d’entre elles.

Maison de village

Ma maison d’Arette, avant sa destruction après le séisme (1968).

Ruelle d'Arette

La maison du cordonnier d’Arette (1743),restaurée depuis cette photo de 1973. A sa droite, ma nouvelle maison, et le porche de l'ancienne grange, réintégré.

Maison en construction

Exemple de réintégration de pierres lors de la reconstruction du village d’Arette, en Octobre 1969-voir photo de gauche.

Grange

Grange Béarnaise typique située sur les collines d’ARETTE (1974, et toujours en vie…)

Grange de montagne

Grange dans les environs d'Issor, 1982.

Poulailler

Poulailler de ferme, environs d'Issor, 1982 -Il n'en reste plus grand chose...

Moulin dans les bois

Petit moulin à eau dans les bois.(Arette 1977– s’est écroulé depuis )

Moulin dans les champs

Cet autre moulin, sur la route d'Issor (1982),

En cours de rénovation en 2003 !

Ferme de Domecq

Ferme de DOMECQ, sur les collines d’ARETTE (restaurée depuis cette photo de 1974 ).

Fermette

Fermette dans les collines d’Arette en 1977; s’est effondrée depuis dans son terrain en contrebas, remplacée par un chalet en bois.

Porte 1863

...et sa magnifique porte de 1863. Cette pierre a-t-elle été conservée ?

Etable

Petite étable , sur la route D'Issor, 1982.

 

 

mailto:gerard.mercier@noos.fr

Accueil    Bâtiments    Monuments     Vie Rurale    Collection

                        Conception du site et photos : Gérard MERCIER Juin 2001  mise à jour : 20/10/2012